Contact
ico_buscar.svg
ico_cerrar.svg

Inscrivez-vous à notre site de nouveautés

*Champs obligatoires

Impressum

APLICACIONES MECÁNICAS DEL CAUCHO, S.A.
S.A. bedeutet Aktiengesellschaft - AG (Format Spanien)
Über APLICACIONES MECÁNICAS DEL CAUCHO Deutschland

Geschäftsführer: Jon Ander Lopetegui Galarraga.
Adresse: Industrialdea zona A - parc. 35, 20159 Asteasu, Gipuzkoa, Spanien.
Handelsregisternummer: A-20101150
USt.-Id-Nr: ESA20101150

Für Anfragen an den Kundenservice: info@mecanocaucho.com

Voir toutes les nouvelles

NOUVELLE PUBLICATION DANS LA REVUE POMA SUR UNE ÉTUDE COMPARATIVE DES SYSTÈMES DE SUSPENSION DE PLAFOND BASÉS SUR UNE ANALYSE FEM

Poma Journal publication AMC

Poma Journal publication AMC

AMC MECANOCAUCHO® est heureux d'annoncer une nouvelle publication dans la revue POMA (Actes des Réunions sur l'Acoustique) publiée par la ASA (Société Acoustique d'Amérique).

22/05/2024

LIRE L'ARTICLE ICI

Cette société sert de plateforme pour présenter des documents et des résultats de recherche issus de réunions et de conférences organisées par la société elle-même. La revue POMA, qui couvre un large éventail de sujets liés à l'acoustique, aide ainsi les chercheurs, ingénieurs et professionnels du domaine de l'acoustique à partager leur travail et à rester informés des dernières avancées et développements dans la discipline.

Dans ce cas, l'étude publiée porte sur la comparaison des systèmes de suspension de plafond basés sur une analyse FEM. Ce travail a été réalisé par le groupe AINS de Finlande en collaboration avec AMC MECANOCAUCHO®. Ci-dessous, nous présentons l'étude menée.

L’utilisation du FEM + Paramétrique méthodes permettent de comparer des résultats acoustiques en employant des suspentes Akustik+Sylomer par rapport à des plafonds sans couplage mécanique.

Copyright: ©2023 Lietzén et al. Il s'agit d'un article en libre accès distribué selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0 Unported, qui permet l'utilisation, la distribution et la reproduction sans restriction sur n'importe quel support, à condition que l'auteur original et la source soient crédités. Auteurs. Jesse Lietzén, Ville Kovalainen, Lauri Talus, Mikko Kylliäinen, Ander Aldalur et Aitor Lopetegi. 1 Groupe AINS, Département d'ingénierie acoustique, Finlande/ 2 AMC Mecanocaucho, Espagne

L'objectif de cet article scientifique avait le but d'étudier le comportement de différents plafonds suspendus et de pouvoir comparer l'effet de différentes suspentes sur l'isolation acoustique des basses fréquences.

En guise de préface, nous devons commencer par décrire la composition d'un plafond suspendu.

stand
  • 1. Plancher de construction
  • 2. Structure
  • 3. Système de suspension


L'accouplement entre le plafond suspendu et la dalle porteuse est mécanique (par suspension) et acoustique (par l'espace d'air).

Les structures de plancher suivantes ont été examinées dans le cadre de l'étude :

stand

    Structures de plancher étudiées F0 à F3 :

  • F0: dalle de béton nue
  • F1: plafond avec suspentes rigides
  • F2: plafond avec suspentes élastiques en élastomère (AMC Mecanocaucho Akustik Rapid LC + Sylomer 20)
  • F3: plafond sans aucun accouplement mécanique


Auparavant, l'isolement des bruits aériens et des bruits d'impact des structures similaires des planchers F0 à F2 était mesurée par un laboratoire d'acoustique du bâtiment.



stand stand

Graphique 2. Amélioration mesurée de l'indice d'affaiblissement acoustique ΔR et ΔRw pour les plafonds des structures de plancher F1-F2 du laboratoire.

Graphique 3. Réduction mesurée du niveau de pression acoustique d'impact ΔL et ΔLw pour les plafonds des structures de plancher F1-F2 du laboratoire.



L'indice d'affaiblissement acoustique pondéré Rw de la dalle nue F0 du laboratoire était de 56 dB et le niveau de pression acoustique d'impact normalisé pondéré Ln,w 77 dB. D'après les graphiques 2 et 3, dont les résultats pour ΔR et ΔL dépendent fortement du système de suspension. Les améliorations des SNQ ΔRw et ΔLw ont été supérieures de 7 et 15 dB pour le plafond du plancher F2 où le système de suspension élastique a été utilisé par rapport au système rigide.

MÉTHODES ET MATÉRIAUX DE SIMULATION.

Des simulations ont été appliquées dans le contexte d’une étude des phénomènes affectant l'isolation des bruits aériens et des bruits d'impact des trois systèmes de suspension différents. Concernant les fréquences comprises entre 50 et 250 les résultats des calculs du modèle FEM ont été utilisés afin d’examiner les performances du plafond des basses fréquences. Pour les gammes de fréquences de 250 à 5000 Hz, des méthodes de calcul paramétriques basées principalement sur l'SEA, des modèles mécaniques regroupés et/ou des approches de transmission forcée ont été utilisées.

Des simulations FEM ont été réalisées dans le domaine fréquentiel. Les suspentes de plafond ont été considérées en tant que des solutions à ressort avec les suivantes fréquences propres.

Suspentes rigides : f0 322,5 Hz.

Suspentes élastiques : f0 11,5 Hz.



SOL NU PLAFOND SUSPENDU
stand stand


Les simulations ont donné des résultats très proches par rapport aux tests du laboratoire. Les différences pourraient être dues au fait que la raideur et le facteur de perte mécanique des matériaux utilisés en laboratoire n'étaient pas connus et qu'il fallait donc les estimer. Étant donné que le Lnw n'avait que 0 et 2 dB de déviation et que le Rw avait 1 et 4 dB de déviation, les modèles ont été considérés comme valides.

stand stand


COMPARAISON DU SYSTÈME AVEC UN PLAFOND NON COUPLÉ MÉCANIQUEMENT.

Le modèle FEM, une fois validé, a été utilisé pour comparer le plafond suspendu élastiquement (F2) à un plafond sans couplage mécanique (F3), c'est-à-dire un plafond autoportant sans suspentes acoustiques.

stand stand


Selon les résultats, les performances du plafond suspendu élastique étaient proches de celles du plafond découplé mécaniquement. Dans l'isolement contre les bruits aériens, il y a une différence de 1 dB et dans le bruit d'impact de 2 dB.

Les résultats de calcul du modèle FEM ont été utilisés de manière à examiner les performances du plafond à basse fréquence, où encore le plafond suspendu élastiquement était très ressemblable du plafond découplé mécaniquement.

stand stand


CONCLUSIONS :

L'utilisation de suspentes acoustiques est une méthode bénéfique de façon à améliorer l'isolement contre les bruits aériens et les bruits d'impact. Les performances d'un plafond suspendu élastique sont très similaires de celles d'un plafond découplé mécaniquement.

Voir toutes les nouvelles